Actualités > Transport

Carrière : en quoi consiste le traditionnel métier de chauffeur de taxi ?

Article publié le lundi 23 janvier 2023 dans la catégorie Transport.
 

Rapides et pratiques, les taxis ont le vent en poupe depuis quelques années. Ces petites navettes colorées conduites par des professionnels sillonnent la ville et la campagne? Elles transportent leurs passagers et leurs biens en toute sécurité. Voici l’essentiel à savoir sur le métier de chauffeur de taxi et ses spécificités?!

Un professionnel constamment en déplacement

En règle générale, le métier de chauffeur de taxi consiste à conduire des passagers à bonne destination, en utilisant un véhicule de fonction. Il est ainsi possible de prendre un taxi à Créteil pour se rendre en toute sécurité au travail ou à l’aéroport. C'est également possible de recourir à un tel service pour un diner ou un rendez-vous d'affaires.

Prendre un taxi pour se rendre dans un lieu défini permet de profiter d’un trajet agréable et sécurisé. De jour comme de nuit, la charmante automobile transporte les clients et arpente les rues de la ville, en un court laps de temps.

Le chauffeur de taxi se met également à la disposition des touristes qui souhaitent visiter Créteil ou d’autres villes de l’Hexagone sans se perdre. Il s’agit de la solution idéale pour se déplacer de manière sécurisée?!

Une formation pour exercer le métier de chauffeur de taxi

Il n’est pas obligatoire de posséder un diplôme pour devenir un chauffeur de taxi expérimenté. Néanmoins, comme les normes exigent la détention d'un permis pour la conduite de véhicules motorisés. De même, il n’y a qu’une formation à suivre pour conduire des passagers d’un point à un autre. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, elle est fortement recommandée.

Le chauffeur est également tenu de passer un examen organisé plusieurs fois dans l’année par la Préfecture. La formation lui permet donc de mettre toutes les chances de son côté et de réussir aux épreuves d’admissibilité. Il doit également maîtriser sur le bout des doigts les règles du Code de la route afin de décrocher son examen.

Après avoir réussi cette série d’épreuves, il reçoit son sésame : une carte professionnelle qui précise son département d’exercice et qui lui permet de sillonner les routes en toute quiétude.

Des conditions à respecter

Il ne suffit pas de décrocher l’examen pour devenir un chauffeur de taxi accompli. Cette profession étant très réglementée, le futur conducteur professionnel doit respecter certaines conditions bien définies. Il s’agit, entre autres :

  • d’avoir un permis de conduire en cours de validité (catégorie B),
  • de posséder une attestation médicale,
  • et de justifier d’un casier judiciaire vierge.

Il doit passer l’examen en présentiel et le réussir pour pouvoir présenter sa carte professionnelle en cas de contrôle. Il est également conseillé de suivre la formation continue obligatoire.

Un chauffeur de taxi ne saurait être compétent sans sa licence, appelée ADS (autorisation de stationnement). En outre, il doit obligatoirement choisir son statut parmi les trois formes existantes. Il peut ainsi être un salarié, un artisan ou un locataire de la licence.

Il doit aussi détenir le brevet de secourisme depuis une durée de moins de 2 ans. Le véhicule qui arpente les rues de la ville doit avoir neuf places au maximum. Il doit également être équipé d’un taximètre pour enregistrer les trajets, leur durée et la somme à payer par le passager.

En outre, cette automobile est soumise à un contrôle technique régulier afin de s’assurer de sa conformité aux règles de sécurité et d’hygiène environnementale. En dernier lieu, le chauffeur de taxi doit déclarer son activité auprès des autorités compétentes.

Des missions bien définies

Exercer le métier de chauffeur de taxi revient à avoir une grande responsabilité sur ses épaules. Cet expert du volant doit conduire ses clients jusqu’à la destination qu’ils ont indiquée avant de monter à bord du véhicule, moyennant le paiement exact de la course.

Suite à leur appel, le conducteur spécialisé peut récupérer ses passagers à leur domicile, dans les stations de taxis, dans des gares, ou même des hôpitaux. Il peut aussi accueillir des passagers qui le hèlent d’un signe de la main, en pleine rue.

Le chauffeur de taxi qui exerce en campagne est généralement chargé de transporter des colis ou du matériel médical en plus du transport de particuliers. Ce professionnel est entièrement responsable de son véhicule, de sa sécurité et de sa propreté. Il doit également être présentable : une tenue soignée et un sourire avenant.

Le chauffeur de taxi ne doit pas se contenter de conduire ses passagers, le visage fermé. Derrière son volant, il peut proposer de la musique ou faire la conversation selon l’état d’esprit du client qu’il accueille, le temps d’un trajet de sorte que le passager se sente à l'aise. S’il fait découvrir la ville à des touristes, il doit pouvoir discuter avec eux. Il doit donc être au moins bilingue.

Comment obtenir une licence de chauffeur de taxi?

Véritable carte de visite d’un chauffeur de taxi, la licence lui permet de transporter des particuliers d’un point à un autre, contre une rémunération. Pour l’obtenir, le conducteur peut faire une demande gratuite auprès de la mairie. Toutefois, elle doit être renouvelée tous les ans, et ce, pendant toute la période de la liste d’attente.

Pour pouvoir exercer le métier de chauffeur de taxi, le futur professionnel peut acheter sa licence auprès d’un chauffeur de taxi qui vend la sienne. Le prix fixé par le vendeur est libre et peut donc varier d’un conducteur à un autre.

L’aspirant chauffeur de taxi peut aussi la louer auprès d’une entreprise spécialisée dans la location de ce type de licence. En général, l’autorisation de stationnement a une durée de cinq ans, renouvelable trois mois avant sa date de péremption.

Une réglementation en vigueur

Bien que le métier de chauffeur de taxi offre une certaine liberté, cette profession est réglementée par de nombreuses lois. L’une d’elles concerne la définition du tarif minimum d’un taxi.

Cette somme est fixée chaque année par le ministre chargé de l’Économie. La totalité des taxis en activité est tenue de se conformer à cette tarification sous peine de sanctions.

En général, le tarif est appliqué par kilomètre parcouru lors d’une course. Les suppléments sont définis en fonction de chaque département. Il est également obligatoire de délivrer une note pour une course d’un montant supérieur à 25 €.

Il est nécessaire d’être en conformité avec les différentes conditions dictées par les autorités pour éviter les surprises désagréables. Lors d’un contrôle de routine, les policiers peuvent demander à voir la carte grise du véhicule, la vignette de contrôle technique et l’autorisation de stationnement. Il est donc important de détenir ces divers documents afin de ne pas subir les rigueurs de la loi en la matière.




D'autres sources de contenu sur le thème de la mécanique

Pour découvrir d'autres informations utiles en transport auto, voici un autre article à consulter : Pourquoi se faire former en restauration de cuir pour automobile ?. Pour découvrir de nouvelles idées liées au thème de la mécanique, vous pouvez cliquer ici : Comment récupérer le code autoradio de sa Renault Trafic ?.

Vous recherchez un spécialiste en transport?

Les meilleurs professionnels se tiennent à votre disposition sur notre plateforme. Voici la liste des communes ayant le plus de succès sur notre site jesuisconducteur.com :

Autres articles

 


Récemment connectés
Acelight
Softy-Hsd
ADLER Sandra Épaviste
Kadir
Riyad
Omar
Taxi Rennes
A2energie : rénovation globale
Joël Mazer vtc
Jean-Baptiste
Taxis des Savoies
Francis
Ce site internet est un annuaire gratuit dédié aux professionnels du transport
professionnels
Cette plateforme a pour vocation d’aider les professionnels du transport à trouver de nouveaux contacts pour développer leur activité.
jesuisconducteur.com
Partage de réalisations - Messagerie gratuite - Echanges de liens - Profils 100% gratuits.